Accueil   | Le père Villar  |  Canton La Brède  |  Caricatures

 

 


 

 

 

 

 

 


 


  

 










> communes

> Le père Villar

>  Caricatures












SAINT MEDARD D'EYRANS

                         Quel plaisir de retrouver ce troisième adjoint

Conseil municipal du 11 septembre 2018 - Quinze élus présents et deux spectateurs. Il y a six procurations. Le compte rendu du conseil précédent est adopté à l'unanimité et M. Chevalier est désigné comme secrétaire de séance.
Le Maire prend la parole et donne plusieurs informations : Pour l'Ester en justice : approbation d'un protocole transactionnel (Farre), pour la maîtrise d'œuvre des travaux du rugby, il est question de la signature du devis, il en est de même sur la modification et la déclaration de projet sur l'intérêt général du PLU et sur le changement du four de la cantine scolaire. Il n'y a pas la moindre question comme cela va être lors des différentes délibérations à l'ordre du jour mais cela ne me surprend pas car je suis arrivé avec trente minutes d'avance et le nombre de voitures des élus était important, ce qui laissait à penser qu'une réunion préparatoire avait lieu avant celle prévue et ouverte au public. Et c'était bien le cas.
M. Tamarelle présente le rapport d'observations définitives de la cour des comptes relatif au contrôle des comptes et de la  gestion de la commune à partir de 2012. Il y a juste deux remarques de détail sur 16 points examinés par la cour des comptes. Le Maire explique le choix de la pause sur les emprunts.
M. Tamarelle propose ensuite le nom de rue : des rouges gorges au lotissement des oiseaux, puis les magnolias pour la rue du Parc Le Déès. Quand au hameau de Sauvignon il y a deux noms proposés : la rue des Merlots et l'allée Malbec. La rue de la Bugonne sera nommée la rue des Friquillaires. Unanimité.
Le Maire est ensuite autorisé à l'unanimité comme toujours, à signer la convention entre le Département et la commune pour l'aménagement d'un giratoire sur la RD 1113 et la RD 108.
Sur proposition de M. le Maire le conseil décide d'accepter la rétrocession par voie amiable à l'euro symbolique de la voirie, des espaces verts et des réseaux du lotissement "le clos Marie".
Puis M. Tamarelle informe le conseil que M. Bernard Chevalier, adjoint au Maire peut reprendre ses missions et délégations d'adjoint. Il demande donc au conseil de restituer le versement de l'indemnité d'adjoint qui lui avait été suspendue à sa demande le 14 décembre 2017. Les élus qui savent que ceci était du à une grave maladie, sont d'accord à l'unanimité moins la voix de M. Chevalier qui s'abstient. M. Tamarelle par un petit discours, montre combien cette absence a été inquiétante pour tous les élus. M. Chevalier prend aussi la parole et vraiment tout le monde est touché par ce moment fort.
Mme Laure Bencteux propose la signature du contrat enfance-jeunesse pour la période de 2018  à 2021. M. Tamarelle parle de la CAF et rappelle que l'équipe d'animation est très professionnelle. C'est un nouveau vote unanime et aussi la fin de ce conseil où tout le monde il est mon frère, celui qu'il est pas mon frère, il est ma sœur !

                          Pas plus d'un quart d'heure pour ce conseil.

Conseil municipal du 14 juin 2018 - Seize élus présents ce soir et un seul spectateur, ma pomme. Il y a aussi quatre pouvoirs et Joël Gillard est désigné comme secrétaire de séance. Il est d’accord, bien qu’il soit un ancien cheminot, mais qui ne fera pas grève ! Le compte rendu précédent du conseil municipal est adopté à l'unanimité.
- Considérant qu'il s'agit d'une mise à jour de l'autorisation à exploiter un site de traitement de bois sis allée du Bédat relevant de la réglementation relative aux installations classées pour la protection de l'environnement, c'est à dire une mise à jour de l'autorisation d'exploiter par l'usine de traitement de bois, laquelle est en activité depuis plusieurs décennies sur le territoire de la commune, le conseil à l'unanimité décide de ne pas émettre d'objection à   la demande d'autorisation. M. le Maire qui a présenté cette délibération, précise que l'avis de ce conseil ne conditionne pas la décision finale d'autorisation d'exploiter qui appartient à M. le Préfet.
Toujours sur présentation de M. le Maire, le conseil décide à l'unanimité d'adhérer à la mission de médiation préalable obligatoire proposée par le centre de gestion de la fonction publique territoriale de la Gironde dans le  cadre de l'expérimentation mise en œuvre par la loi du 18 novembre 2016 susvisée. A la fin de ce débat paisible, une élue annonce que la Russie vient de battre l'Arabie Saoudite  5 à 0, comme quoi c'est bien d'avoir toujours son portable.
Pour clore ce conseil rapide, M. Tamarelle parle de la démission de M. Bordessoule et du forum des associations de la commune qui aura lieu le 2 septembre.

*************************************************************************************

                                  Sereins nous sommes
Conseil municipal du 30 octobre 2017
- Quinze élus présents, quatre pouvoirs et un spectateur. Mme Hélène Dupuy est secrétaire de séance. La Compte rendu du conseil précédent est adopté à l'unanimité, après que M. le Maire ait indiqué qu'il y avait une erreur matériel  dans la retranscription des noms des conseillers présents.
Sur rapport du Maire, on vote à l'unanimité pour la création d'un poste d'adjoint administratif principal de deuxième classe et un poste d'adjoint technique principal deuxième classe à compter du 1er novembre pour les agents concernés par un avancement de grade ainsi que la suppression des postes d'adjoint administratif et technique précédents.
En suivant on vote  également à l'unanimité l'indemnité du trésorier de Castres/Gironde, au taux de 100%.
Puis Joël Gillard présente ensuite rapidement, le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d'adduction d'eau potable pour l'année 2016 ainsi  que l'assainissement collectif et  aussi l'assainissement non collectif pour l'année 2016.
Toujours à l'unanimité et sur proposition de M. le Maire on accepte la rétrocession par voie amiable à l'euro symbolique de la voirie (rue des mimosas) des espaces verts et des réseaux du lotissements "Le hameau des tourterelles".
C'est la fin de ce conseil on ne peut plus serein et calme.
                                                                                     Accueil