Accueil   | Le père Villar  |  Canton La Brède  |  Caricatures

 

 


 

 

 

 

 

 


 


  

 










> communes

> Le père Villar

>  Caricatures












SAINT MEDARD D'EYRANS

  Les taux des trois taxes sont les plus bas de la communauté de communes 

 

Conseil municipal du 10 avril 2019 – Dix neuf élus présents ce soir et seulement deux spectateurs. Après la désignation d’un secrétaire de séance, on adopte à l’unanimité le compte rendu du conseil précédent.

Pascal Barrouilhet présente ensuite le compte administratif 2018 après la sortie de M. le Maire comme le veut la loi. En fonctionnement l’excédent de clôture est de 398 915,27 € tandis qu’en investissement, il est de 71 751,60 €. Le résultat de clôture est donc de 470 666,87 €. A l’unanimité, le conseil approuve cette présentation et on peut donc rappeler M. le Maire, afin qu’il revienne. En suivant, on adopte aussi le compte de gestion du receveur, tout à fait identique à celui présenté par M. Barrouilhet. M. Tamarelle dit combien il est satisfait du résultat obtenu.

Le résultat du fonctionnement à affecter, suite au rajout du résultat antérieur reporté est de 855 974,11 € tandis que le besoin  de financement de la section d’investissement est de 264 966,44 € en tenant compte des restes à réaliser. On affecte donc à l’unanimité, la somme  de 264 966,44 € à la section d’investissement. Unanimité sans la moindre question.

Présenté par M. le Maire, on vote également à l’unanimité, la taxe d’habitation  de 13,11 %, le foncier bâti de 21,24 % et le foncier non bâti de 40, 57 %. Ces trois taxes sont identiques à celles de l’an dernier, il n’y a donc aucune augmentation. M. Tamarelle, le Maire, souligne que ces taux sont les plus bas de la communauté de communes et il remercie chaleureusement tous ceux qui ont travaillé afin de réaliser ce résultat remarquable. Il parle des adjoints, des élus, des comptables et autres employés.

M. Tamarelle présente ensuite le budget primitif 2019 : en fonctionnement il est de  3 023 421,67 € en recettes et en dépenses et en investissement il est de 1 006 861,44 en recettes et en dépenses. Le Maire explique tout dans le détail et se réjouit de constater que les emprunts baissent. On vote ce budget à l’unanimité. Il en sera de même pour les subventions aux associations présentées par Pascal Barouilhet moins évidemment ceux qui sont membres  des associations aidées, qui s’abstiendront comme c’est prévu par la loi.

Joël Gillard parle ensuite de la demande de subvention FDAEC de 14 084,00 € pour les travaux liés à la réfection de la route de Larchey, travaux dont le montant serait de 427 276,80 € HT. Naturellement, le reste serait à la charge de la commune. Unanimité.

Mme Laure Bencteux présente ensuite la proposition de rétrocession à la commune de la parcelle C 790 d’une superficie d’environ 13 a et 57ca. Unanimité. M. Chevalier parle ensuite de la demande de subvention de 20 %  au SDEEG concernant l’extension  du réseau d’éclairage public avenue du sable d’Expert. Le montant total des travaux TTC serait de 19 389,62 €. Après de nouvelles explications du Maire, on vote cette demande à l’unanimité. Sur présentation de M. Gillard, on propose ensuite de signer la convention relative à la réalisation par le SDIS de la Gironde des opérations de contrôle des ponts d’eau incendies publics et à la gestion administrative de points d’eau incendie privés. Le Maire parle de deux carrefours et trouve aussi que cette proposition est un acte supplémentaire de solidarité. Unanimité. Il en sera de même pour le lancement d’un marché public de travaux concernant la route de Larchey. C’est la fin de ce conseil on ne peut plus serein en tous points.

     Soutien au démarrage d'une nouvelle association d'intérêt général

Conseil municipal du 12 décembre 2018 – Sur les vingt deux élus suite à la démission de M. Bordessoule, ils sont dix huit ce soir et il y a aussi cinq spectateurs. On désigne un secrétaire de séance et on adopte à l’unanimité  le compte rendu du précédent conseil. Avant de passer à l’ordre du jour, M. Tamarelle parle de Mme la députée, qui bien qu’étant contre la LGV, a fait un courrier incendiaire à la commune et M. Tamarelle explique ce que fût sa réponse.

A l’unanimité, tout le temps, on va adopter en suivant, les délibérations suivantes : une décision modificative du budget 2018, la mise en place du régime indemnitaire tenant compte des fonctions, sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel applicable au cadre d’emplois des assistants de conservation du patrimoine et des bibliothèques, l’attribution du marché de restauration scolaire à l’entreprise Albert restauration, de la mise en sommeil de la caisse des écoles et de son transfert sur le budget communal, l’indemnité de conseil aux trésoriers au taux de 100%, de l’attribution d’une subvention exceptionnelle de 200 €  à l’association nouvelle « Les bodies de Léon ».Unanimité aussi pour engager, liquider et mandater les dépenses d’investissement dans la limite du quart des crédits ouverts au budget 2018, ainsi que d’adhérer à l’IDDAC 2019 pour le soutien et l’initiation de l’action culturelle en Gironde et ce, pour un montant annuel de 310 €.

Ce conseil rapide, se termine par des infos de M. le maire sur le repas des aînés ainsi que l’animation sur le marché samedi et dimanche. Il rappelle aussi que mardi prochain, la communauté de communes Montesquieu se réunit à la salle des fêtes de la commune.

                         Quel plaisir de retrouver ce troisième adjoint

Conseil municipal du 11 septembre 2018 - Quinze élus présents et deux spectateurs. Il y a six procurations. Le compte rendu du conseil précédent est adopté à l'unanimité et M. Chevalier est désigné comme secrétaire de séance.
Le Maire prend la parole et donne plusieurs informations : Pour l'Ester en justice : approbation d'un protocole transactionnel (Farre), pour la maîtrise d'œuvre des travaux du rugby, il est question de la signature du devis, il en est de même sur la modification et la déclaration de projet sur l'intérêt général du PLU et sur le changement du four de la cantine scolaire. Il n'y a pas la moindre question comme cela va être lors des différentes délibérations à l'ordre du jour mais cela ne me surprend pas car je suis arrivé avec trente minutes d'avance et le nombre de voitures des élus était important, ce qui laissait à penser qu'une réunion préparatoire avait lieu avant celle prévue et ouverte au public. Et c'était bien le cas.
M. Tamarelle présente le rapport d'observations définitives de la cour des comptes relatif au contrôle des comptes et de la  gestion de la commune à partir de 2012. Il y a juste deux remarques de détail sur 16 points examinés par la cour des comptes. Le Maire explique le choix de la pause sur les emprunts.
M. Tamarelle propose ensuite le nom de rue : des rouges gorges au lotissement des oiseaux, puis les magnolias pour la rue du Parc Le Déès. Quand au hameau de Sauvignon il y a deux noms proposés : la rue des Merlots et l'allée Malbec. La rue de la Bugonne sera nommée la rue des Friquillaires. Unanimité.
Le Maire est ensuite autorisé à l'unanimité comme toujours, à signer la convention entre le Département et la commune pour l'aménagement d'un giratoire sur la RD 1113 et la RD 108.
Sur proposition de M. le Maire le conseil décide d'accepter la rétrocession par voie amiable à l'euro symbolique de la voirie, des espaces verts et des réseaux du lotissement "le clos Marie".
Puis M. Tamarelle informe le conseil que M. Bernard Chevalier, adjoint au Maire peut reprendre ses missions et délégations d'adjoint. Il demande donc au conseil de restituer le versement de l'indemnité d'adjoint qui lui avait été suspendue à sa demande le 14 décembre 2017. Les élus qui savent que ceci était du à une grave maladie, sont d'accord à l'unanimité moins la voix de M. Chevalier qui s'abstient. M. Tamarelle par un petit discours, montre combien cette absence a été inquiétante pour tous les élus. M. Chevalier prend aussi la parole et vraiment tout le monde est touché par ce moment fort.
Mme Laure Bencteux propose la signature du contrat enfance-jeunesse pour la période de 2018  à 2021. M. Tamarelle parle de la CAF et rappelle que l'équipe d'animation est très professionnelle. C'est un nouveau vote unanime et aussi la fin de ce conseil où tout le monde il est mon frère, celui qu'il est pas mon frère, il est ma sœur !

                                                                                     Accueil