Accueil Le père Villar Sortir Caricatures Communes canton La Brède Portets Marta Constance
 Le dernier conseil de Saint-Morillon
Ayguemorte Beautiran  Castres  Isle St Georges  La Brède  St Médard St Morillon St Selve 

                                 Dans le bourg, il y aura bientôt une vidéo protection

A l’heure prévue, il y a quatorze élus et dix spectateurs. Mme le Maire parle des questions posées lors du précédent conseil notamment de l’utilisation du camion de la commune puis elle explique le petit nombre des repas gratuits aux bénévoles lors de la fête du village. Une élue arrive en retard puis une autre. Ils sont donc seize présents et il y a aussi trois pouvoirs. Un secrétaire de séance est désigné mais comme le secrétaire général est là, il n’aura pas beaucoup à travailler, le désigné du jour. On approuve ensuite le procès verbal du conseil précédent, mais il y a deux voix contre. Mme le maire annonce  que la délibération du lancement de la procédure de modification simplifiée n°2 du PLU, est retirée ce soir pour les raisons qu’elle explique.

On passe ensuite à l’ordre du jour, et Mme le Maire parle d’une demande de subvention au conseil départemental pour la construction d’une cuisine scolaire et d’un réfectoire ainsi que des travaux de rénovation du réfectoire des primaires. La subvention demandée est de 52 920 € pour un montant global de 527 200 €. M. Benesse pose une question sur ces chiffres : sont-ils hors TVA ? La réponse est oui. Il y a plusieurs questions sur les travaux puis on passe à une autre demande de subvention au conseil départemental pour l’acquisition de matériel pour la cuisine scolaire dont le coût Hors taxe serait de 36 000 €. La subvention demandée au département serait de 17 934 € HT. Quel matériel va-t-on acheter est-il demandé et M. Bénesse parle de l’électricité mise à disposition et qui poserait certains problèmes.

Une autre demande de subvention DETR ( dotation d’équipement des territoire ruraux) et une de DSIL (Dotation de soutien à l’investissement local) , pour la construction d’une salle de motricité va amener de nombreuses interventions et questions. Plutôt que d’engager une construction d’un  coût de 274 340 e HT, mieux aurait-il fallu choisir d’utiliser une salle existante qu’il conviendrait d’adapter. L’opposition indique que ce projet ancien a été refusé plusieurs fois et qu’on le ressort aujourd’hui. M. Benesse parle aussi de la propriété d’une partie du terrain qui va être utilisé, propriété qui ne serait pas à la commune. Le débat est vif et il y a quatre  voix contre, les autres pour. Il en sera de même pour la demande de subvention à la CAF. Quatre voix contre.

Sur présentation de Mme Vanessa Diaz, on décide de rouvrir la bibliothèque municipal à partir du 1er mars et d’en confier la gestion à l’association La Grappouille après adhésion à une convention de gestion. Il y a quatre voix contre. En suivant on adopte la charte et la convention de partenariat avec la CCM pour le réseau de lecture publique. Il y a quatre abstentions. Enfin on autorise l’élimination de documents au sein de la bibliothèque, il y a aussi quatre abstentions.

Sur présentation de Mme le Maire, on procède ensuite à la modification du tableau des effectifs. Cette modification est adoptée à l’unanimité.

Jérôme Barbessou propose ensuite la mise en place d’un système de vidéo protection dans le bourg, pour une période de cinq ans. Suite à un question on apprend que les images sont conservées 21 jours. Il y aura six caméras sur la commune. Après plusieurs questions, on vote. Il y a deux voix contre, deux abstentions et les autres pour.

Dans les questions diverses, on parle des travaux de l’église, du chemin doux entre le futur collège de St Selve et St Morillon, des panneaux de la commune remis en place, du courrier d’une dame pour les pains de l’école et les routes à faire ou à refaire, notamment celle reliant Saint Morillon à Saint Michel de Rieufret. Dernier accrochage entre M. Benesse et Mme Bourgade concernant des grosses pierres posées sur un terrain privé, d’après M. Benesse. Mais ce ne serait pas sur un terrain privé selon Mme Bourgade. Une longue discussion va s’en suivre et il y aura plusieurs questions et une demande d’enlever ces pierres. C’est la fin de ce conseil où la discussion est large et parfois vive, mais nimbée d’une grande sérénité.

   Mme Laurence Harribey se présente aux élus de la commune

Conseil municipal du 26 novembre 2018 – A l’heure, quatorze élus présents et seize spectateurs. Il y a aussi une sénatrice, Laurence Harribey, laquelle va faire une intervention de près d’une heure afin d’expliquer son travail avant de donner la parole aux élus et ensuite de leur répondre. Sa présence et son intervention laissent à penser que les élus vont bientôt revoter les membres du sénat, que je me dis. Mme Harribey a été maire de Noaillan pendant dix ans et elle est aussi conseillère régionale.

Avant de passer à l’ordre du jour, Mme Marie Nicole Fernandez est désignée comme secrétaire de séance et le compte rendu du précédent conseil est adopté à l’unanimité. Une élue arrive, il y aura donc quinze présents, puis on traite les dernières informations.

On passe en revue un certain nombre de sujets comme les travaux de l’église, les infos sur les dernières délibérations de la CCM, la fête de l’été, le parking de la gare de Beautiran et les nombreuses dégradations de l’équipement permettant la lecture publique. Mme Caïola pose une question puis M. Bénesse intervient sur la voie publique qui est à tout  le monde, le nom des rues, puis sur les deux trous du parking lié à l’alimentation.

Sur proposition de Mme Bourgade, on vote à l’unanimité moins  quatre abstentions, la suppression d’un poste d’adjoint technique territorial à temps non complet ainsi qu’un poste d’adjoint technique principal de 2ème classe à temps non complet et la création d’un poste d’adjoint technique territorial à temps complet.

Présenté par M. Jérôme Barbessou, on adopte ensuite le projet Educatif Territorial. Il y a aussi quatre abstentions. Puis, sur présentation d’une élue, le montant total de l’enveloppe affectée à l’Indemnité d’Administration et de Technicité pour le régime indemnitaire 2018 à 10 400 €. L’attribution individuelle sera effectuée par arrêté de l’autorité territoriale. IL y a trois abstentions et une voix contre.

M. Jean Marc Heintz explique ensuite la décision modificative n°3 sur des virements de crédits. Elle est adoptée,  mais il y a deux contre et deux abstentions. C’est la fin de ce conseil où les spectateurs  sont aussi nombreux et sages et les élus aussi sereins ,  même quand ils ne sont pas d'accord.